[FreshRSS] Auto-héberger son lecteur RSS (compatible iOS et Android)

freshrss_lecteur-rss-auto-heberge

Beaucoup ne jurent que par les réseaux sociaux pour s’informer. Je souligne pour ma part régulièrement l’utilité du RSS, format vieux mais puissant. Les partages, recommandations personnalisées et autres dérives des réseaux sociaux me répugnent.

J’apprécie d’avoir un outil de veille, taillé sur mesure avec les flux que JE choisis. Cela n’empêche pas de lire des sources de tous bords politiques, et aux multiples points de vue, bien au contraire. Bonus : on ne fournit pas de données personnelles et on ne s’enferme pas dans de la « veille tunnel » faite à son insu, ciblée et calibrée (cf l’excellent reportage Netflix The social Dilemma).

J’utilisais jusqu’en 2020 Feedly pour synchroniser mes flux RSS entre plusieurs appareils. En 2021, j’utilisais exclusivement Reeder sur iPad (que j’avais utilisé brièvement en 2012), bien fait mais qui n’a pas de synchro multi-appareils. J’utilise désormais toujours Reeder sur iPad mais qui va chercher le flux dans FreshRSS, hébergé sur mon serveur web. Il supporte LiteSQL en base de donnée, m’évitant ainsi de polluer ma base de donnée principale en MySQL.

Fresh RSS : un lecteur de RSS auto-hébergé, léger, libre et puissant

FreshRSS-Capture-PC-Lecteur-RSS-Heberge

La config se fait en quelques secondes. Il suffit de balancer sur un dossier de votre site par FTP le contenu disponible sur le GitHub du projet. Il suffit alors de choisir un mot de passe et un nom d’utilisateur et le tour est joué. Un simple accès depuis un navigateur à l’adresse web où FreshRSS est installé vous donne accès à votre lecteur RSS.

Si vous avez bon nombre de sites suivis, l’import d’un fichier OPML prendra 5 secondes, évitant une recopie fastidieuse. Les catégories sont conservées, j’ai fait le test depuis Feedly et Reeder.

L’interface n’a rien à envier à des lecteurs RSS payants type Feedly. Tout y est : recherche, étiquettes, favoris, partage en un clic (même meilleur que feedly). Les raccourcis claviers sont un régal pour faire de la veille très efficace et sont modifiables.

FreshRSS-PC-iOS-Google-Synchro

L’interface est full-responsive donc une consultation depuis un iPad ou Android directement dans le navigateur est tout à fait satisfaisante. Mais bon, admettons que vous soyez maniaque. Peut-on synchroniser le contenu lu et non lu de FreshRSS pour continuer la consultation sur iOS ou Android via une app ? Et bien, oui !

FreshRSS embarque une API qui le rend compatible avec d’autres apps

Il suffit d’activer l’API de FreshRSS, super bien foutue, dans « Authentification ».

FreshRSS-API-Authentification-Feedly-Android-iOS

Puis dans « Profil » changez le mot de passe d’accès à l’API (ne mettez pas le même que l’accès au compte principal, celui de l’API étant à priori moins sécurisé). L’URL  d’accès à l’API (masquée ici) est à noter pour plus tard.

FreshRSS-API-Authentification-Feedly-Android-iOS-Profil

On valide et voilà notre instance FreshRSS prêt à être utilisée par notre logiciel de gestion de flux RSS préféré.

Utiliser Reeder sur iPad ou iPhone pour lire son FreshRSS

Reeder permet de récupérer les données de votre instance FreshRSS auto-hébergée et les modifie. Si vous marquez un article comme lu sur l’iPad et repartez sur votre PC, il sera aussi marqué lu. Top hein ?

On ajoute une source de flux dans Reeder sur l’iPad :

FreshRSS-Reeder-Ipad-Configuration

Puis on saisit l’adresse API vue plus haut dans le Profil utilisateur de FreshRSS :

FreshRSS-Reeder-Synchronisation-ipad-android

Client Android pour FreshRSS

Alors là c’est un peu plus miséreux. L’offre est plus fournie que sur iOS et en plus avec du libre, mais la qualité est bof. Le github du projet indique ces clients :

A part FreshRSS, très moyen d’ailleurs, je n’ai pas trouvé de client fonctionnant tout court ou fonctionnant correctement avec Fresh RSS sous Android. Je privilégie donc l’interface web en responsive design, largement suffisante. Si vous avez une bidouille, je suis preneur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.