Critique du film The Ghost Writer (Thriller – 2010)

, , 4 Comments

Synopsis : Un " écrivain – nègre " à succès est engagé pour terminer les mémoires de l'ancien Premier ministre britannique, Adam Lang. Mais dès le début de cette collaboration, le projet semble périlleux : une ombre plane sur le décès accidentel du précédent rédacteur, ancien bras droit de Lang…

Critique : Un "ghost writer" (un écrivain fantôme) est l'équivalent anglais de "nègre littéraire" en français. Le héros, incarné par Ewan Mc Gregor est chargé de réecrire les mémoires d'un ex-premier ministre britannique accusé de crimes de guerre (Pierce Brosnan). Mais ce qu'il apprend bien vite, c'est que le précédent nègre a été retrouvé mort sur le rivage de l'île où réside Adam Lang, l'ex premier ministre. Embauché pour la modique somme de 250000$, notre nègre, qui est sacrément futé, va bien vite découvrir la vérité de l'affaire.

Roman Polanski fait du bon (Chinatown) comme du mauvais (Hot Shot 3). The Ghost Writer apprécié du plus grand nombre, m'a globalement déçu. Si la mise en scène est absolument sublime, avec un traitement d'image qui modèle une ambiance bien particulière et des prises de vues magnifiques, le scénario est quand même très linéaire et le rythme trop lent.

Critique_The_ghost_writer3

Un point positif réside dans le fait que Polanski nous livre les clés de l'énigme au compte goutte, on découvre tout en même temps que le Ghost Writer, ce qui instaure une ambiance pesante et une pression montante qui fait la force du film. Le jeu des acteurs est irréprochable que ce soit Ewan McGregor, Pierce Brosnan et même Kim Cattrall.

Malheureusement, si le film nous transporte par sa réalisation impeccable et sa photographie sombre et soignée, il reste trop classique dans sa forme narrative et dramatique et nous offre une fin complètement invraisemblable bien que prévisible…

Note : 2,5/5

 

4 Responses

  1. Silice

    23 mars 2010 23:17

    A contrario, j’ai tellement été bouche bée devant la mise en scène, la tension et la prestation des acteurs que je n’aurai pas deviné cette fin avant de la voir.
    Une réalisation parfaite pour un thriller palpitant.
    J’aime, j’en redemande.
    C’était tendu, c’était fort, c’est un grand film… du moins, pour moi.

    Répondre
  2. Rémon

    24 mars 2010 09:30

    Ce film est une tuerie (ou pas)! On comprend rien pendant la première heure et après c’est une suite d’événements illogiques!
    Merci Roman, la prochaine fois reste en prison…

    Répondre
  3. Le petit hérisson

    24 mars 2010 11:04

    Alors là c’est sûr que dans le genre je fais un film sans queue ni tête c’est pas mal. On met une demi heure pour comprendre de qui on parle et quand on finit enfin par comprendre on se dit qu’il doit y avoir une fin terrible avec une grande surprise… mais non.
    Ca doit être une sorte d’humour anglais…

    Répondre
  4. le petit hérisson

    24 mars 2010 14:49

    Tout à fait d’accord avec notre ami Ramonez…
    Qu’on le foute en taulle ce batard.. Enfin je ne veut pas peraître méchant mais bon quand même. Pour faire ça il aurait pu s’en passer…
    Hereusement c’était le pringtemps du cinéma

    Répondre

Laisser une réponse