Critique du film ZombieLand (2009)

, , 3 Comments

Synopsis : Dans un monde infesté de zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie… Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre.
Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre…

Critique : Du zombie et de l'humour, voilà un mélange délicat que peu ont réussi. Zombieland est débile, décalé et drôle. Le film part sur les chapeaux de roues et on en prend plein les abdos tellement c'est fun et déjanté. Des passages vraiment cultes comme le "Don't swing, don't swing, SWING !!!" dans le supermarché, la médaille pour le "zombie kill of the week" et les règles que Colombus s'est fixé pour survivre.

Le film souffre d'un petit passage à vide mais c'est vite oublié avec notamment un gros trip sur Bill Murray qui apparait en personne dans le film (déguisé en vampire pour selon lui se fondre dans la masse) suivi d'un final mythique dans un parc d'attraction.

Dans l'ensemble ça manque un peu de zombie mais c'est tout. Un film différent de Shaun of the dead mais pour moi tout aussi efficace, à voir.

Note : 4/5

 

3 Responses

  1. Darkbazor

    29 janvier 2010 19:17

    Moi j’ai vraiment adoré. C’est mon film préféré du moment.
    Ca fait un peu parodie de film de zombie mais tout en restant un peu sérieux (roh pis la fille est vraiment superbe)surtout niveau gore.
    Faut dire que les règles du gamin devraient surement être respectées si ça arrivait en vrai.
    Bill Muray en mort vivant qui rejoue ghost buster c’est vraiment fendard. Pis qu’il avoue que Garfield c’est son seul regret. Mouhaha.

    Répondre
  2. Nicolas

    29 janvier 2010 21:29

    Pour ma part, c’est peut être pas mon film préféré du moment mais j’ai quand même bcp aimé ce film qui s’inscrit dans un genre que je connais peu.

    Répondre

Laisser une réponse