[Critique film] The Tree Of Life (2011)

Critique-The-tree-of-life-avis-sean-penn-brad-pittAh qu'elle va être difficile à vomir cette critique. Il est difficile d'écrire une bonne critique mais encore plus difficile d'écrire une bonne critique d'un mauvais film… The Tree Of Life a obtenu la palme d'or et 4 nominations, on se demande bien comment. La première demi heure est un supplice, 5 minutes de plans d'arbres et de balançoires qui créent la nausée (image tremblante) suivies de 45 minutes d'images de synthèse abstraites sur fond de musique classique et de basses assourdissantes pour vous empêcher de vous endormir. Malick se livre à une masturbation phylosophique présomptueuse et agaçante au possible.

Attention, The Tree Of Life n'est pas fondamentalement nul : la photographie est sublime avec des volcans en éruption, des images de synthèse dans l'espace à couper le souffle, une façon de filmer bien pensée avec des plans originaux jouant sur les ombres, les réflets etc. Brad Pitt joue bien son rôle de père de famille despotique, les enfants jouent également très bien.

Critique-The-tree-of-life-avis-sean-penn-brad-pitt-image-1

Seulement voilà, tout le film se résume en 30 minutes, si l'on supprime les longs travellings dans les arbres et les "intermèdes documentaires". Les acteurs principaux (Sean Penn, Brad Pitt) n'apparaissent chacun qu'une infime partie du film et Terrence Malik joue les prolongations avec des scènes grotesques (le dinosaure, la scène finale), inutiles et un méli mélo des situations et des personnages qui plonge le spectateur dans le doute et l'incompréhension. La narration est coupée et on n'arrive pas à rentrer dans le semblant de scénario.

Critique-The-tree-of-life-avis-sean-penn-brad-pitt-image-2

Je suis sorti de la salle totalement abasourdi, sonné, au bord de l'endormissement après ces 2h20 de torture, mélange incohérent de visualisations Windows Media psychédéliques, de documentaire Arte, de film de série B et de propagande Chrétienne en filigranne. Et j'avoue sans complèxe n'avoir rien compris à la fin.

Certaines personnes pédantes à l'esprit bien supérieur au mien (mais si, c'est de l'art voyons !) crieront au génie et fustigeront ma critique, c'est certain, mais j'attends vos retours sur The Tree Of Life avec impatience, quels qu'ils soient… Sinon, je vous conseille fortement Lovely Bones qui, lui, réussit à captiver.

[rating:1.5/5]

Vous avez cherché :

  • tree of life rien compris
  • je suis de la revue film

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: , ,

  • http://speedeo.fr speedeo

    moi je ne l’ai pas vu , des que je le verrais je te dirais ce que j’en pense :)

  • Mat

    Je ne vois pas comment on peut avoir envie de s’endormir devant des images aussi belles accompagnées de musiques aussi envoutantes.

    Par exemple la scène de la création de l’univers est tomber par terre (une scène qui me ferait presque aimer l’opéra)

    Aussi j’ai rarement vu un film aussi magnifiquement filmé : une caméra omnisciente et aérienne qui se faufile partout, pour adopter le point de vue de Dieu.

    Selon moi c’est avant tout un film qui se contemple.

    Pour bien comprendre les nombreux messages du film je pense qu’un second visionnage serait nécessaire.(par exemple le fait que le grand dinosaure s’amène pour écraser la tête du petit, qu’il hésite et y renonce : je dirais que c’est mmm la naissance de la compassion)

    Après c’est sur ce film n’est pas accessible à tout le monde : ceux qui sont habitués à voir des blockbusters, des comédies familiales (avec humour pompeux), vont surement détester, reprochant principalement un rythme très lent et un manque de dialogue.

    Enfin bref pour moi c’est un film magnifique qui mérite amplement sa Palme d’Or.

    ps : ah si : une chose que je n’ai pas aimé :) se sont les bruits qu’il y a eu dans la salle : vous savez ? les gros c*nards irrespectueux qui passaient leur temps à soupirer, papoter, tripoter leur téléphone, parce qu’ils s’ennuyaient…

    Non je plaisante ! car j’ai eu la chance qu’il n’y ai pas eu grand monde dans la salle.

  • http://www.nicolasforcet.com Nicolas

    @Mat : merci d’avoir pris le temps de laisser ton avis, c’est sympa ! Je n’ai pas bronché de tout le film par respect justement pour ceux qui l’appréciaient et je ne suis pas parti afin de pouvoir me faire un avis de l’oeuvre dans son ensemble.
    Je suis hélas réfractaire au passages même qui t’ont plu. Le passage avec les dinosaures m’a juste fait rigoler tellement il est mal placé.
    J’ai adoré Lovely Bones, qui est pourtant lent et un peu dans la même veine, mais je n’ai vraiment pas accroché à The tree of life. Chacun ses goûts après tout…

  • Dams

    Lovely bones dans la meme veine que tree of life…
    Jerry
    Les dinosaures mal plaçés??? Tu les aurait placé où toi? Avant la genèse ou à la fin du film?
    Jerry

  • Marine

    Ce qui me fait rire c’est que dès qu’on n’aime pas ce film, on est catalogué dans la catégorie des personnes qui ne savent apprécier que les blockbusters et les films à l’humour américain bien gras.

    Ce n’est pas du tout mon cas. J’aime le cinéma, j’aime toutes sortes de films, des comédies aux films de guerre en passant par les films historiques, les thriller, les films poétiques, ceux dont le rythme est tres lent ou non, pour autant qu’il y ait un scénario et que l’histoire me parle.

    Ca n’a pas du tout été le cas ici. Je suis restée jusqu’à la fin car je voulais me faire un avis, et je ne nie absolument pas que la photographie soit magnifique, mais je n’ai pas du tout accroché au reste. Jamais je ne me suis autant ennuyée devant un film, la fin était même un véritable supplice au point d’espérer à chaque image qu’il s’agisse de la dernière.

    Chacun est libre d’apprécier ou non ce film, mais qu’on ne vienne pas dire à ceux qui ne l’aiment pas que c’est parce qu’ils sont des incultes qui se sont trompés de salle et qui ne comprennent rien à l’art.

  • Mat

    Ah bon j’ai dit que ce sont des incultes ? n’éxagérons rien tout de même ^^

    « Ce qui me fait rire c’est que dès qu’on n’aime pas ce film, on est catalogué dans la catégorie des
    personnes qui ne savent apprécier que les blockbusters et les films à l’humour américain bien gras. »

    Tant mieux si ça te fait rire parce qu’en général c’est le cas. J’ai bien dit en général hein.
    il y a toujours des exceptions

    Toi par exemple : ) … mais avant d’affirmer ceci, pourrais tu me citer quelques films que tu as aimé (de genre différent) ?

  • Marine

    Non tu ne l’as pas dit, mais j’ai relevé différentes critiques de ce film sur plusieurs sites, et de la part des ses défenseurs revient toujours le « vous n’avez rien compris bande d’idiots, c’est de l’art ».
    Oui, c’est de l’art, et l’art sera toujours sujet à discussion (les gouts et les couleurs, hein… :) ) mais me cataloguer d’idiote sur un seul film, ça c’est une prouesse !

    Dans le désordre, (en ayant conscience qu’il s’agit pour la plupart de films récents, mais je suis ouverte à toute suggestion de film, récent ou non, qui peut être intéressant) :
    Valse avec Bachir, Incendies, Bloody Sunday, La ligne verte, The Usual Suspects, A Single Man, C.R.A.Z.Y.,Virgin Suicide, American Beauty, Le diner de con, The Hangover, Requiem for a dream, American Gangster, The Wrestler, Toy Story, True Grit, Funny Game, Memento, Eternal Sunshine of A Spotless Mind, Black Swan, …

    J’aime le cinéma, j’aime découvrir des films et des auteurs ayant des genres très particuliers, mais The Tree of Life ne m’a plu. Enfin, c’est un film a qui le mérite de faire polémique, j’ai rarement vu des avis autant polarisés, on aime ou on déteste.

  • Mat

    Non mais tu as le droit d’être idiote, ne t’inquiètes pas…

    je blague:) Oui sur le net ya pas mal de prétentieux qui ramènent leur science.

    Ha oui pas mauvais les films que tu cites
    (Incendies jamais vu)

    Mais pour The Tree of Life, comment peux tu être insensible et t’ennuyer devant de telles images snif ?
    Moi par exemple j’me retenais limite de chialer pendant la scène de la genèse.

    Enfin oui oui chacun ses gouts :) ok ok ^^

    Sinon toi qui a vu Requiem for a dream, The Wrestler et Black Swan je te conseillerais de voir « Pi » et The Fountain (du même réalisateur).

    Et comme apparemment les (bons) films « coup de point » à suspence psychologique n’ont pas l’air de t’effrayer (Funny Games) : je te conseillerais heu…
    The Machinist, Old Boy, The Chaser, Lady Vengeance et The Murderer qui sort bientôt au ciné (tiens c’est étrange la plupart sont des films coréens :)

    Et pour ce qui est des films plutôt comiques (avec humour fin) je dirais heu… Bons Baisers de Bruge, Rock’n Rolla, Arnaques Crimes et Botanique, Snatch, Shaun of the Dead, Hott Fuzz, Little Miss Sunshine

    et sans oublier bien évidemment
    The Big Bang Theory ! (enfin c’est une série)

  • Marine

    Je ne me suis pas ennuyée devant les images de la genèse, je les ai trouvées sublimes, et du coté technique je n’ai rien à reprocher à Malick. Mais je n’ai pas saisi « l’idée » de mettre ces images en relation avec le film, et les rares commentaires façon christianisme pompeux ont fini de m’achever pour le début de la partie plus « terre à terre ».

    Bref, contente de pouvoir discuter avec un fan du film sans que ca finisse en pugilat :)

    Merci pour tes suggestions! J’ai déjà vu Pi, Old Boy, Snatch, et Little Miss Sunshine ; et RocknRolla, Shaun of the Dead et Hott Fuzz figuraient déjà dans ma liste de films à voir, comme quoi :p Je rajoute les autres !

  • meynard

    jai deteste quel deception la plupart dormaient dans la salle tellement que c’etais passionnant

  • ariane

    J’ai plutôt bien aimé ce film, même si ce n’est pas le film de l’année pour moi… Je trouve qu’il manque l’émotion et c’est dommage. après, niveau mise en scène c’est magnifique. Evidemment, il y a des passages contemplatifs un peu longs (surtout au début du film où on a à peu près une vingtaine de minutes d’images de volcans, de mer, d’espace. ça faisait un peu penser à 2001 de Kubrick dans un sens.
    Après j’ai adoré la musique de ce film. Je l’écoute en boucle.

  • Sarah

    Autant « Le guerrier silencieux » de Nicolas Winding Refn est, à mes yeux, un chef d’oeuvre, autant « The tree of life » m’a déçue.

    On sent un désir de performance ( et en effet, graphiquement,, y’en a. C’est visuellement beau et profond )
    MAIS un film possède au moins une énigme et un dénouement… Ce que je n’ai pas trouvé ici.
    ALORS le résumé est « tricheur », la bande annonce également. Un peu comme les pubs mensongères… Ce n’est que mon avis.

    C’est très mystique également. En effet, on se demande plus ce qui a poussé ceux qui ont participé, de près ou de loin à ce projet, à s’investir dans le film plutôt que de tenter compréhension du film en lui même.Un effet de « propagande » ( pour reprendre votre terme ). 2012 est la fin du monde, réveillez vous et savourez ce qu’il vous reste à vivre, Dieu est là… ETC ETC.

    Enfin, vraiment pas croché là. De toute façon, avec ce type de cinématographie, c’est quitte ou double.

    Perso, « Tree of life » est un double perdant.

  • Mat
  • ehe

    un excellent film tres touchant on ne peut pas rester insensible a cette histoire et ces images

  • Angie

    Ta critique est la seule critique adaptée, elle me semble très juste car après une demi heure d images psychédéliques j etais moi aussi au bord de l énervement total. Les dinosaures je n en parle même pas, les commentaires religieux à l’eau de rose non plus. Effectivement le film naurait pu durer qu une demie heure. Si j avais su je ne l aurai pas vu! 2H20 de perdues

  • http://www.nicolasforcet.com Nicolas

    Merci à tous pour vos avis sur ce film controversé.
    @ehe : Apparemment si on peut !
    @Angie : Merci de ton passage ! Je ne sais pas si c’est la seule adaptée mais c’est en tout cas la mienne :D Je me suis profondément emmerdé !

  • Lolo

    Un film magnifique, époustouflant, j’en suis ressortit le souffle coupé, berçé par la musique pendant ces 2H20 de bonnheur je félicite l’équipe du tournage…

    PS : Je blague !!! De belles images mais tout de meme, des Dinausores ? Ne vaudrait t-il mieux pas restée chez sois à regarder google map ?

  • saint-cricq

    je suis allée voir « The tree of Life » et je suis sortie au milieu du film !!! j’avoue que c’était la première fois que je n’allais pas jusqu’au bout d’une histoire !!!! je me suis même demandé s’ils n’avaient pas changé de film en cours de route… alors désolée pour ceux qui ont apprécié !!!

  • Mat

    « Ne vaudrait t-il mieux pas restée chez sois à regarder google map ? »

    De quoi ??? pfiouu mais c’est quoi ce forum de kevins… ?

  • http://www.nicolasforcet.com Nicolas

    Eh oui certains ont du mal à s’exprimer mais je ne vais pas les censurer pour autant… De plus ceci n’est pas un forum mais bien des commentaires de blog.

  • Mel

    Quelqu’un pourrait -il m’expliquer exactement la fin svp

    *SPOILERS*

    Ils sont tous morts et se retrouvent au paradis? alors pourquoi à la fin elle laisse partir son fils par une porte?…

    Sinon le film ne m’a ni captivé au début et à la fin (trop de références à dieu et la reigion pour ma part), les images sont cependant superbes ainsi que les acteurs, j’ai par contre bien aimé le milieu du film où on raconte la vie de cette famille, avec le père autoritaire et le petit qui apprend la vie, bien tourné ce moment là malgré quelques longueurs.

  • amel

    franchement j’ai vu ce film hier et je ne sais toujours pas quoi y penser. soit c du génie, soit c une escroquerie!!! évidemment que les images étaient magnifiques et la musique aussi, d’ailleurs j’arrête pas de l’écouter en boucle. mais y’a pas de scénario, je suis rester jusqu’à la fin du film juste pasque j’espérai qu’il allait se passer quelque chose.
    mais paradoxalement j’ai envie d’aller le revoir je veux savoir pourquoi on crie au génie. en tt les cas c pas un film qui laisse indifférent

  • INIZAN

    Désir violent de partir dès le départ, puis crise de fou rire, nerveux, parce que nous avons persisté en espérant que nous finirions par comprendre…… Hélas !!!!!!!!!! quelqu’un peut m’expliquer ? merci

  • Côme

    Bonjour à toi . Je ne suis pas d’accord quand tu dis que « Tree of Life » est un mauvais film. Si tu regardes bien la qualité de ce film et que tu arrives à rentrer dans le monde de Mallick les choses seront perçues différement. Déjà , Mallick est un pur artiste , et ça personne ne peut le nier . Son art cinématographique lui est bien propre. En effet sa perception du cinéma est bien proche de celle de notre cher Stanley Kubrick : Peu de films (environ 1 tous les 7 ans) , une total discrétion au niveau des médias, de la presse . Aucune photo n’est encore parue de Mallick depuis au moins 15 ans. Brad Pitt a dit après ce film (Mallick n’ayant pas été allé récupéré ses palmes au festival) : « Vous savez quand un maçon construit une maison , il n’est pas là pour la vendre ».
    Bref , hormis cela , ce film est un vrai chef d’oeuvre. Il est bien évidemment très cinématographique et requiert une patience et une analyse presque aussi profonde que « 2001: L’odyssée de l’espace » (Kubrick – 1968). Si je peut me permettre , votre critique est très mauvaise et vous n’avez pas bien regardé où il fallait et vous ne vous êtes pas assez concentré . Ce genre de film nécessite d’être vu au moins 5 fois pour estimer faire une analyse et critiquer celui-ci. En evidence , si vous regardez bien ses anciens films (tous aussi bons que Tree of Life) , notamment « Le nouveau monde » , c’est un chef d’oeuvre lui aussi. Seulement ce genre de cinéma (très esthetique , très précis et analytique) requiert une connaissance en la matière ainsi qu’une certaine culture et vision cinématographique différente . Autrement dit ce n’est pas un film qu’on regarde le dimanche soir pour rigoler un peu dans son canapé . Absolument pas ! Il y a là ces deux catégories de film : Ceux qui n’ont pas de sens , destinés à faire rire ou à être tellement banal : Début où tout va bien puis le déclencheur puis la catastrophe puis le rétablit . Et les films pensés et très cinéma comme nos Réalisateur les plus habile: Jim Jarmusch , David Lynch , André Tarkovski , Antonioni , Kubrick et j’en passe …

  • Côme

    Quand à ce film il est inutile de chercher à tout connaitre. Ainsi Kubrick vous direz : « Lorsque que je fais un film je laisse le spectateur s’interprêter le scénario comme il l’entend » . La vraie issue de l’histoire , il ne la révèle pas . Pas même aux acteurs , pas même aux spectateur donc.

  • jacques

    Bonjour,

    A Côme :

    Le statut « d’artiste » devrait-il oblitérer Malick de toute mise en question de son cinéma et de sa vision du monde ?
    Pourquoi 2001 serait-il « profond » ? ne pourrait-on pas aussi supposer que le « message du film de Kubrick est simpliste et creux sans s’exposer aux foudres de policiers du goût qui érigeraient leurs préférences en normes indiscutées ? (je ne parle pas spécialement pour vous mais plutôt pour les critiques spécialisés).
    En quoi un film « banal » ou « comique » n’aurait-il pas moins de sens qu’un film aussi prétentieux que « Tree of life » ?
    Le sens social d’un film est selon moi aussi passionnant à décrypter que son supposé sens esthétique.
    Lorsque vous dites que ce genre de film (celui de Malick présuppose une certaine culture), vous participez, toujours selon moi, à une certaine forme d’élitisme basé sur la supériorité par « nature artistique » d’un film sur un autre, et tant pis pour celles et ceux qui n’en possèdent pas les codes (revoir cinq fois le film suppose aussi de payer cinq fois sa place de cinéma ce qui reste un privilège que peu de personnes ne peuvent se permettre !!).
    Je crois pour ma part que des films comme ceux des frères Dardenne ou de Guédigian en disent mille fois plus sur la réalité sociale que tous les pensums estético- métaphysiques d’un Malick.
    Tout cela pour dire enfin que le cinéma peut être aussi pour l’artiste une manière de s’engager dans le monde et d’en décrypter à sa manière les logiques et les mécanismes. Malick je pense, ne propose au contraire que la vision d’un artiste désengagé socialement mais engagé spirituellement. Son cinéma n’est pas un instrument de lutte pour ses spectateurs mais une invitation un peu lourdingue à se recueillir autour d’une « expérience » estético-méditative bien inoffensive.
    Cordialement,
    Jacques

  • Elies

    Le film de Malick ne traite pas du rapport de l’homme à la société mais du rapport de l’homme au monde. Et son point de vue n’est pas celui du dogmatisme chrétien mais plutôt celui qu’évoque Simone Weil dans L’enracinement : nous ne comprenons pas l’Univers et nous avons inventé pour nous rassurer la fable d’un Dieu personnel qui récompense les bons et punit les méchants. Malick ne porte pas de message : il veut juste témoigner d’un rapport au monde. Et détester ce film pour l’artificialité de sa trame narrative est comme détester un recueil de poèmes parce qu’il n’aurait pas d’intrigue. Tout y fait pourtant sens, même les deux scènes majeures qui sont fréquemment évoquées comme prétentieuses ou ridicules. Celle avec les dinosaures n’illustre rien d’autre que la disparition des dinosaures n’a pas de justication « mystique » : l’acte de pitié du prédateur sur sa victime agonisante est une métaphore pour simplement démontrer qu’ils n’étaient pas pire que l’humanité et n’avaient droit moins que nous à exister ; la scène finale avec le soleil est une grandiose évocation de la fin inéluctable de la Terre, carbonisée par le Soleil devenu géante rouge : nous mourrons et disparaîtrons, quoi que nous fassions… La seule survie que nous ayons est dans la mémoire des êtres qui nous aiment. Il ne nous reste qu’à l’accepter et à reconsidérer la vanité de nos vies pour révéler ce qui en fait la valeur et donne accès à la Joie. Malick est clairement un contemplatif et non un narrateur : il ne peut que décevoir un public qui attend une « belle » histoire.

  • sophie

    Je suis désolé mais ce film est une merde , moi aussi je peux prendre ma caméra et filmé la vie d’un gamin malheureux , et surtout le faire sans aucune recherche , ce film est tout sauf beau et poétique ,sa donnne la nausé , c’est pathétique.
    Je classe ce film dans la catégorie de l’art intelo-chiant , et tout a fait vide , un peu comme l’art contemporain tel que le 100eme carré blanc sur un mur blanc.C’est une arnaque pour faire du bénéfice grâce à une population de faux prétencieux de bonne société qui aiment parler métaphysique et conceptuelle en mangeant du caviar dans des galas de charité!!!
    Son succés est dut à un mouvement de moutons dont aucun n’a osé avouer qu’il n’avais rien compris, et qu’il avais eté toturé par ces images qui ce suivent sans aucun rapport et denué de sens .
    Et pour les dinausores , c’est la preuve même que c’est une arnaque , car ils apparaissent comme un cheveu sur la soupe , est amènent le même effet de degout !!!!
    alors Medames et messieurs assumez que c’est à vomir , et ne me faites pas croire que vous n’avais pas hesité à quitter la salle en hurlant à plusieurs reprises ?

  • sophie

    je rectifie ma generalité sur l’art contemporain qui est tout a fait deplacé , mais je parlais de certain escrot qui cherche à faire croire que c’est de l’art alors que c’est denué de tout intéré.

  • ELIES

    Sophie : les dinosaures ne viennent pas du tout comme un cheveu sur la soupe : la scène illustre le commentaire sur le caractère arbitraire de la mort. Les dinosaures ont disparu au hasard d’une catastrophe planétaire, que rien ne justifiait métaphysiquement. Mallick veut répondre aux nombreux Américains qui pensent que Dieu tire les ficelles et que tous les évènements quotidiens historiques ou cosmiques obéissent à une volonté divine et que Dieu a fait de l’homme l’aboutissement de sa Création. C’est pour moi le sens de l’acte de pitié du dinosaure prédateur, qui permet à Mallick – dans une scène de réfutation des dogmes religieux -, de dire aux spectateurs que les dinosaures ne méritaient pas moins que nous d’exister et que tous les hommes ne sont que les fruits du hasard d’une météorite, qui a permis de créer les conditions d’apparition de l’humanité.