[critique film] Le bruit des glaçons

critique-le-bruit-des-glacons

L'idée de départ de Le bruit des glaçons est prometteuse : un écrivain incarné par Jean Dujardin qui noie son chagrin et son manque d'inspiration dans l'alcool reçoit la visite d'un homme qui incarne son cancer naissant et dont le but est de lui coller aux basques jusqu'à sa mort.
Pas de chance, Le bruit des glaçons est un film sans aucune construction scénaristique qui tente avec grand mal de mêler humour et tristesse ambiante sans presque jamais réussir à nous arracher ne serait-ce qu'un sourire. Jean Dujardin n'arrive pas à jouer juste (désinteressé par ce rôle bidon peut être?), Dupontel et les seconds rôles jouent théâtralement, on ne les sent pas inspirés, les dialogues sont ridicules et fades.
Bertrand Blier nous propose une fois de plus un film très moyen, à la limite du conceptuel chiant et qui laisse un goût amer de pièce de théâtre ratée. A ne pas voir…

[rating:2/5]

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags:

Commentaires : 5

  1. speedeo 6 mars 2011 - 17:33 Reply

    encore un film francais qui n’interessera que son realisateur!! pourquoi ne donne pas au public les films qu’il demande ?

  2. Fabien 6 mars 2011 - 21:16 Reply

    Entièrement d’accord avec cette critique. Ce film est très moyen et le duo Dujardin/Dupontel n’arrive malheureusement pas à sauver le film

  3. Nicolas 6 mars 2011 - 22:59 Reply

    @ Speedeo : Je suis certain que ce film aura plu à certains mais en tout cas personne dans mon entourage n’a apprécié.

    @Fabien : C’est d’ailleurs bien dommage parce que j’apprécie énormément Dujardin dans les rôles de comédie qu’il joue (OSS, 99Francs notamment). Dupontel je n’ai jamais trop accroché à part dans « Le vilain », sa tête ne me revient pas.

  4. johnny 28 juin 2011 - 02:10 Reply

    speedeo, depuis quand un artiste « doit » produire une oeuvre POUR le public. je sais que e public de masse à des gouts de merdes, et qu’il peut être ravi quant à la soupe qu’on lui sert quotidiennement, mais quand même. blier est un grand et bon réalisateur, le fait qu’il dérange est un indice…

  5. speedeo 28 juin 2011 - 15:14 Reply

    il ne doit pas produire une oeuvre pour le public ……. public de masse qui a des gouts de merde ? parce que le fait d’etre vu par pas grand monde , on fait un chef d’oeuvre?? c »est pas pour ca que le film francais est un peu a la ramasse ?? « blier  » qui derange est un indice….? oui de quoi?? de film mauvais….??si evidemment faire un grand film c’est etre vu par trois telespectateurs alors evidemment oui crions au genie…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *