Test Blu Ray : Kick Ass (2010)

, , 3 Comments

Test_Bluray_Kickass

Le film: Dans son ensemble Kick-Ass est un film novateur mais seul le début m'a plu lorsque l'on voit les déboires d'un "super héros" sans pouvoir. La fin est trop classique et tombe dans le piège du vrai film de super héros. Une oeuvre à l'humour potache avec somme toute trop peu de références Comics. 3/5

Vidéo: Le ratio original est respecté, certaines couleurs (vert, violet, oranges) sont volontairement saturées pour donner un look super-héros. Le rendu est bon mais on note certains défauts comme un grain prononcé lors des scènes nocturnes et des ombres légèrement bleutées vers le milieu et la fin du film. Dans l'ensemble ça reste un excellent transfert. 4/5

Son: Un encodage DTS-HD d'excellente qualité pour profiter pleinement des combats (épées, lance roquette et autres guns) 5/5

Bonus: Les bonus sont très complets avec 4 séquences qui durent autant que le film et qui retracent toute la réalisation du comic et du film. 4/5

Note : 8/10

Blu Ray commandé sur Amazon UK (£15.91).Piste VO uniquement.

Test_Bluray_Kickass

 

3 Responses

  1. Darkbazor

    10 septembre 2010 18:30

    Quand même t’exagères sur ta critique du film. Y a que vraiment vers la fin que ça fait héros puisqu’il gagne. Mais à quel prix? Le Papa meurt quand même et la fille s’en prend plein la gueule.
    Moi je trouve que c’était bien drôle et assez différent des films du genre comics.

    Répondre
  2. Nicolas

    10 septembre 2010 18:39

    Bah moi ca m’a laissé un vieux goût amer ce film. A aucun moment je ne me suis pris d’amitié pour le « héro » (=nerd bizu) et c’est ce qui manque au film par rapport à Spiderman par exemple. Aucune sympathie pour le personnage principal.

    Répondre
  3. Syphiss

    14 septembre 2010 18:44

    Le problème du film c’est qu’il a été tourné avant que les comics soient finis. Bon ok la fin des comics est naze aussi, mais celle-ci l’est encore plus. C’est dommage parce que Millar est parti sur une super base mais il s’est raté vers le milieu, on sent qu’il n’a plus grand chose à raconter.
    En revanche c’est l’un des rares (et récents) film de N. Cage où il assure. C. Moretz, bah, c’est la meilleure des meilleures clairement.
    Pour le son, le meilleur se trouve dans la BO et les titres, non les bruitages, à mon goût.

    Répondre

Laisser une réponse