[iPad] Test de Sky Gamblers : Air Supremacy

test-sky-gamblers-air-supremacy-ipad-icone

L'iPad se prête particulièrement bien aux simulations et jeux d'avion. Un écran large, des capacités de calcul et d'affichage correctes et surtout une possibilité d'interaction directe sur l'écran. Sky Gamblers est une petite pépite que tout fana de dogfight se doit d'installer sur sa bécane. 4€ pour un condensé d'arcade, de combats aériens rapides dans une débauche d'explosions et sans sacrifier la fluidité de l'ensemble, même sur iPad 1.

test-sky-gamblers-air-supremacy-ipad-2

Dans un style ressemblant fortement au très connu Ace Combat, Sky Gamblers : Air supremacy nous fait vivre une guerre totale, que ce soit dans la campagne, très bien faite et longue ou dans les 6 autres modes de jeu disponibles. La campagne est bien scénarisée avec des planches de BD pour introduire et conclure chaque mission. Ca pète de partout, on est assailli par des hordes d'ennemis mais aidé par des collègues qui savent eux aussi viser, fort heureusement. Vous pouvez d'ailleurs donner des ordres à votre esquadrille qui au choix pourra vous protéger en volant en formation ou faire du chacun pour soi.

test-sky-gamblers-air-supremacy-ipad-1

Les armes sont en quantité illimitée mais il faudra attendre pour pouvoir tirer un missile après une salve ou encore laisser le temps aux canons de se refroidir après un arrosage un peut trop appuyé. Lorsque vous êtes verrouillé par un missile, il est possible de lâcher des leurres, comme en vrai !

test-sky-gamblers-air-supremacy-ipad-3

Air Supremacy dispose de plusieurs types de contrôles qui s'adapteront donc aux néophytes (avec un système de stabilisation et de pilote automatique) comme aux "vieux barbus" avec le passage en manuel pour la gestion des gaz et de la dérive. Ca reste de l'arcade pure mais on apprécie le geste !

Vous l'aurez compris, j'ai adoré Sky Gamblers et je le recommande grandement, surtout qu'il permettra aux possesseurs d'iPad 3 de profiter des graphismes optimisés pour l'écran retina.

On aime

  • Les graphismes
  • Le dynamisme et la scénarisation du jeu. Pas un instant de répit et la campagne est étoffée.
  • La gestion de l'IA et son niveau
  • Le mode multijoueur

On n'aime pas

  • L'agencement des menus
  • Les musiques répétitives

[rating:4.5/5]

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *