[Critique ciné] The Hunger Games (2012)

The-Hunger-Games-movie-poster

Les films pour ados sont une vraie manne pour les studios Hollywoodiens qui réalisent des scores hallucinants au box office, même si le film bénéficie d'une réalisation souffreteuse et d'un scénario pompé dans un bouquin, comme on a pu le voir avec la saga Twilight. J'ai mis Twilight au pilori, The Hunger Games subira-t-il la même sentence?

Katniss n'a pas une vie facile : sa mère vit prostrée suite à la mort de son père dans une mine de charbon, le gouvernement (une dictature) entretient volontairement la famine pour asservir le peuple et ainsi le contrôler. Pour parachever ce joug, chaque année, pour punir le peuple d'une rébellion passée, le Capitole impose un jeu de survie sans pitié où des habitants de chaque région se livrent à un combat à mort à l'issue duquel il n'y a qu'un seul survivant.

Katniss se retrouve donc enrôlée dans ce triste jeu aux relents de télé-réalité: Les Hunger Games (jeu de la faim). Excellente tireuse à l'arc, elle est également rebelle et intelligente et prend vite consciente que déséquilibrer le système en infléchissant les règles peut jouer en sa faveur et celle de son peuple. Le personnage en lui même est attachant, on veut suivre son aventure et l'actrice Jennifer Lawrence y est pour beaucoup. C'est dans les interactions avec les autres compétiteurs que The Hunger Games dévoile ses faiblesses. Le réalisateur a beaucoup de mal à s'excentrer de Katniss et le peu de fois où il le fait on tombe dans des scènes d'amour mièvres à la Twilight.

critique-cine--the-hunger-games

The Hunger Games est une tambouille plus qu'imparfaite : un zeste de caméra stroboscopique et tenue à la main qui fait vomir, un excès de réactions incohérentes et totalement inattendues, des dialogues convenus et niais, un manichéisme omniprésent et puant.

critique-cine--the-hunger-games-2012

Mais les ingrédients principaux sont pourtant bons : la pshychologie des personnages et le "background" sont construits plutôt habilement pendant 1 heure, les costumes et maquillages sont absolument hilarants et superbes.

critique-the-hunger-games-cinema-2012

Seulement voilà, ce qui fait un bon plat, ce sont les proportions et le temps de cuisson ! Et tout cela sera très clairement à revoir pour le prochain volet de la trilogie Hunger Games. Alors, ça vous a donné faim?

[rating:6/10]

Vous avez cherché :

  • hunger games
  • the hunger games

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags:

1 commentaire

  1. Matthyeu 27 mars 2012 - 15:59 Reply

    Perso je n’ai pas aimé. Mélange entre Running Man et Battle Royal. L’univers est sympas, mais évidement il n’est pas développé. Comme toi la caméra a été un gros frein pour moi.
    Par contre j’ai bien aimé le personnage de Katniss, un personnage féminin fort qui ne termine pas à poil et ne fait pas la potiche !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *