[chronique musique] LMFAO – Sorry For Party Rocking (2011)

critique-chronique-musique-LMFAO-Sorry-For-Party-Rocking

L'excellent groupe LMFAO (Laughing My Fucking Ass Off=Equivalent de PTDR) a commencé à produire ses sons en 2006. L'album Party Rock, sorti en 2009 était vraiment convainquant même s'il est passé inaperçu. Le buzz crée autour de Party Rock Anthem ces dernières semaines laissait présager du bon pour cet album. Skyblu et Redfo, les deux rigolos composant le groupe nous proposent donc l'album Sorry For Party Rocking, sorti aujourd'hui dans les bacs.

Cet album Sorry For Party Rocking est truffé de featurings : Will.I.Am, Busta Rhymes qui chantait déjà dans Shots sur l'album Party Rock de LMFAO, Lauren Bennett & GoonRock, Natalia Kills qui a notamment chanté pour Far East Movement et joué dans quelques séries américaines, Eva Simons, chanteuse pop néerlandaise gagnante de PopStar. Du beau monde et certains dont on se serait aisément passé. Cette hégémonie de célébrités n'a pas que du bon même si elle apporte de la diversité dans l'album en empruntant les voix de chacun.

Je ne reviendrai pas sur le tube Party Rock Anthem, qui plafonne dans les charts partout dans le monde et va tourner en boucle cet été. Rock The Beat II fait directement écho à Rock the beat de l'album de 2009. Une petite intro sympatique mais sans plus. Sexy and i know it est dans le pur style des LMFAO : gonflé à la basse avec une mélodie qui remue comme il faut. Champagne Shower, le prochain single prévu dont le clip est déjà réalisé, est lui aussi une petite bombe dancefloor survitaminée. Take it to the hole déçoit par son côté brouillon. La présence de Busta Rhymes et son flow ravageur peine à sortir le titre de l'oubli. Avec Best Night, LMFAO persiste dans cette petite perte de régime de milieu d'album et nous fait souffrir pendant presque 5 minutes avec des voix vocodées et un style mou du genou. Heureusement, tout repart avec With You et son style rappé tant apprécié. Put That Ass To Work confirme cette montée en puissance de fin d'album et, avec ses paroles provoc', réussit à nous raccrocher au style LMFAO tel qu'on se le remémorait.

We came here to party, plus mélodieux et posé, apporte un peu de fraîcheur avec un featuring de GoonRock, surprenant et convainquant. Hot Dog, totalement délirant finit cet album qui animera sans problème vos soirées cet été pour un peu que vous zappiez quelques titres un peu trop ternes.

Get on the dancefloor ! Let the Party Rock !

[rating:3/5]

Vous avez cherché :

  • lmfao party rock album
  • redfo
  • lm fao
  • lmfao sorry for party rocking

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: ,

Commentaires : 4

  1. Fabien 21 juin 2011 - 09:44 Reply

    Merci beaucoup pour cette critique constructive et parfaitement argumentée, cet album me tente décidément de plus en plus !

  2. Nicolas 21 juin 2011 - 18:05 Reply

    @Fabien : Merci de ton passage et ravi que ma critique te plaise. Cet album est néanmoins à déconseiller aux amateur de House/Dance uniquement commerciale. Ce n’est pas un album à tubes, loin s’en faut.

  3. Moscuro 20 novembre 2011 - 21:48 Reply

    C’est lil jhon qui les accompagne sur le titre « shots », et non busta

    • Nicolas 27 novembre 2011 - 22:54 Reply

      Tout à fait, merci de la précision !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *