[critique ciné] True Grit (2011)

Critique-True-Grit

Nous sommes en 1870, Mattie Ross, une fillette de 14 ans, veut venger son père abattu lâchement par Tom Chaney pour 2 pièces d'or. Mattie décide de payer Rooster Cogburn, un US Marshal qui est aussi un soiffard invétéré. Tom Chaney ayant commis d'autres crimes au Texas, la récompense pour sa capture est élevée et la petite Mattie et le Marshall Cogburn se retrouvent bientôt rivaux avec LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut aussi sa part du butin.
Au vu des critiques quasiment unanimes, je m'attendais à un western chef d'oeuvre de la part des frères Cohen. La photographie est superbe avec des paysages magnifiquement bien rendus, des fondus enchaînés qui rendent bien l'aspect désert et hostile des contrées Indiennes traversées. La première moitié de True Grit est longue à se mettre en route avec une densité de dialogue qui a du mal à passer, la seconde moitié est rondement menée avec plus de dynamisme et une sensation de retrouver l'esprit western. La présence d'une fille pimente le tout, surtout que l'actrice joue bien et que la miss a un sacré culot !
La fin m'a clairement déçu avec une rupture de la continuité du film. On fait un saut de plusieurs années en avant, ce qui casse totalement la beauté de l'aventure. True Grit est un western correct, pas passionant au niveau du scénario mais bénéficiant d'une photographie magnifique et d'acteurs de talent.
[rating:3/5]

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: ,

1 commentaire

  1. Darkbazor 14 mars 2011 - 17:29 Reply

    Je ne l’aurai pas aussi bien dit que toi mais j’suis totalement d’accord.
    J’mettrais d’ailleurs la même note, un 12/20.
    J’viens de voir le Discours D’un Roi au fait, c’est celui qu’on aurait du aller voir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *