[critique BD] Largo Winch – Tome 17 – Mer noire

Critique-largo-winch-mer-noire-tome-17

Largo Winch a 20 ans et j'attendais avec impatience ce 17ème album, Mer Noire. J'ai mis du temps à rédiger cette critique de largo Winch tome 17 car j'ai relu tous les Largo (Dupuis a d'ailleurs sorti les huit diptyques en version gold pour ceux qui n'ont pas commencé la collection). Largo Winch est une BD à succès (500 000 exemplaires vendus pour le tome 1, L'héritier) à tel point qu'une adaptation cinéma a été faite : Largo Winch 1 au cinéma était un peu bancal, Largo Winch 2 est sorti cette semaine.

Chaque aventure de Largo Winch est répartie sur un diptyque et ce tome 17, Mer Noire est donc la première moitié d'une nouvelle aventure. En début de BD, on a droit à 4 planches entières d'une interview de Largo Winch dans NewsWeek, truffée de références économiques. Jean Van Hamme, excellent scénariste, s'inspire de la conjoncture économique actuelle, prouvant encore une fois sa capacité à se calquer sur l'actualité du moment. Nous assistons avec plaisir au mariage de Freddy et June dans le Montana (rassurez vous j'arrête de spoiler dans la suite de cette critique), à pas mal de sensations, à une traque du FBI, à des histoires de traffic etc. Simon est toujours aussi en forme mais ne fait pas le fier, de retour dans son pays d'origine, à Lucerne, où la police le recherche toujours pour ses exactions passées.

Mer Noire est un album sympa, qui nous fait sourire par le comportement bien connu de certains personnages (Simon, Silky). Rien d'exceptionnel mais la lecture s'apprécie, comme d'habitude. Il faudra attendre un an pour la suite, Colère rouge.

Note : 16/20

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: ,

1 commentaire

  1. absinthe65 27 février 2011 - 11:19 Reply

    Je crois que la semaine prochaine ça va être, direction chez papa-maman pour récupérer tous mes « LARGO WINCH », pour me replonger dans ce personnage mythique de cette excellente BD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *