Critique 500 jours ensemble (500 days of Summer – 2009)

critique-500-jours-ensemble-500-Days-of-Summer

Synopsis : Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n'est pas du tout le cas de Summer. Cela n'empêche pourtant pas Tom de partir à sa conquête, armé de toute sa force et de tout son courage, tel un Don Quichotte des temps modernes. La foudre tombe le premier jour, quand Tom rencontre Summer la nouvelle secrétaire de son patron, une belle jeune fille enjouée.
Au 31ème jour, les choses avancent, lentement. Le 32ème jour, Tom est irrémédiablement conquis, pris dans le tourbillon étourdissant d'une vie avec Summer. 185 jours après leur rencontre, la situation est de plus en plus incertaine – mais pas sans espoir. Alors que l'histoire fait des allers-retours au sein de la relation parfois heureuse, mais souvent tumultueuse de Tom et Summer, le récit couvre tout le spectre de la relation amoureuse, du premier coup de coeur aux rendez-vous, du sexe à la séparation, à la récrimination et à la rédemption et décrit toutes les raisons qui nous poussent à nous battre aussi ardemment pour arriver à trouver un sens à l'amour… Et, avec un peu de chance, à en faire une réalité.

Critique : 500 jours ensemble n'est pas du tout une histoire d'amour. 500 jours ensemble relate l'histoire d'une vie, ou comment un homme qui croit de prime abord au destin finit par être convaincu que l'amour est plus une question de hasard. Le réalisateur utilise un montage achronologique pour tenter de compenser un manque de créativité certain au niveau du scénario et en ce qui me concerne, la sauce n'a pas pris, la cohérence du film se trouvant explosée.

Si Joseph Gordon-Levitt (que l'on retrouve dans Inception d'ailleurs) joue juste, certains rôles comme sa petite soeur ou son boss sont tout bonnement ridicules car clairement pas crédibles. Quelques bonnes idées viennent sauver 500 jours ensemble, comme ce plan partagé avec à gauche ce qu'imaginait Tom et à droite, ce qui se passe réellement. Malheureusement 500 jours ensemble est bien trop bancal pour rester dans les mémoires.

Note : 12/20

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags:

Commentaires : 5

  1. Syphiss 18 janvier 2011 - 08:07 Reply

    Et tu mets un 5 à Scott Pilgrim…dépitant. 500 days of Summer est à retenir pour plusieurs choses : la prestation de Zooey (surtout son jeu physique qui comme d’hab impressionne plus que son jeu oral), Joseph Gordon-Levitt qui se montre bon avec un potentiel retenu, surtout le réalisateur qui a obtenu la camera de Spider-Man en partie grâce à ce film. Ce qui laisse témoigner du pire tant la réalisation est foireuse, bancale et ne collera pas pour un Spider-Man.
    Tu as tort aussi pour une chose, ce film reste en mémoire, il a ce « truc » qu’on n’oublie pas facilement.

    • speedeo 18 janvier 2011 - 22:56 Reply

      oui on l’a bien en mémoire…c’est quoi deja le titre ^^

  2. Matthieu 18 janvier 2011 - 18:40 Reply

    Hey Nico!

    Perso moi j’ai adoré ce film, et il reste très présent dans ma mémoire :) Le scénario est certes classique, mais bien ficelé, et si je peux comprendre que certains puissent avoir été perturbés par le montage achronologique, moi au contraire j’ai trouvé ça original et bien réalisé. Les rôles de la soeur et de son boss ne sont peut être pas crédibles au sens rationnel, mais ce n’était pas le propos de l’auteur de faire une oeuvre rationnelle, à mon avis, vu qu’on y a parle d’amour, qui est de base irrationnel :) Pour moi tout se joue sur l’émotionnel dans ce film, et alors ces deux rôles prennent tout leur sens. Bref, je l’ai conseillé à plusieurs personnes qui m’ont retourné de très bonnes critiques, et il est bien noté sur imdb ou allociné ;) Mais chacun sa perception du film ;)

  3. speedeo 18 janvier 2011 - 22:54 Reply

    hello , moi rien que le synopsis me fait bailler , c’est mal barré heinnnn ^^

  4. Darkbazor 19 janvier 2011 - 08:06 Reply

    J’ai bien aimé ce film aussi.

    L’histoire est racontée de manière assez originale. Les acteurs sont très crédibles dans leurs rôles (en même temps c’est leur boulot).
    J’aime pas trop Joseph Gordon-Levitt (pcq je l’ai justement vu la 1ere fois dans Inception) mais Zooey Deschanel est géniale dans le genre fille je me laisse aller dans la relation mais finalement non. En plus elle est mignonne et me fait penser à Cathy Perry :D
    Je crois aussi avoir vu la fille de Nicolas Cage dans Kick Ass jouant le rôle de la petite sœur.

    Bref, il y a plein de petites choses bien trouvées qui font passer un bon moment, comme le boulot de rédacteur de carte de vœux qu’il occupe et d’où il démissionne après un bon speech, le split screen pour la soirée où Summer l’invite, la narration en elle même.

    Je mettrai donc 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *