Les morsures de serpent.

serpent Je vous parlais dans un article précédent de l’Aspivenin (en mal). J’ai depuis peu posé la question à des urgentistes et formateurs PSE1/PSE2 qui m’ont confirmé ce que j’avais trouvé sur le sujet. L’aspivenin est strictement inutile sur morsure de serpent et peut meme etre un facteur aggravant (effet de succion -> réaction inflammatoire)

Ne pas faire :
Ne pas sucer la plaie, ni la brûler, ne pas inciser, ne pas poser de garrot parce que cela ne sert à rien et c’est dangereux : en aspirant vous risquez de vous contaminer (hépatites, SIDA,etc…),  en brûlant vous faites inutilement mal car le venin est trop profond. En incisant, vous aggravez la situation (inflammation, plaie et douleur supplémentaire), quant au garrot il est dangereux pour le membre atteint et peut donner un état de choc lors de sa levée.
Les aspirations avec Aspivenin ne peuvent pas aspirer le venin dans le derme = inutile.

Que faire :
Allonger le sujet et le rassurer (Ralentit le rythme cardiaque).
Enlever bagues, bracelets ou chaussures avant l’apparition d’un œdème.
Désinfecter la plaie avec Bétadine ou Dakin.
Application de glace autour de la plaie.
Immobiliser le membre mordu à l’aide d’une attelle (bricolée éventuellement)
Faire boire de l’eau, mais pas de thé, ni de café, ni d’alcool
En cas de douleur donner du paracétamol, surtout pas d’aspirine (fluidifie le sang)
Consulter un médecin

Les règles de base: repos, calme, antalgiques, désinfection,  protection du blessé contre le froid, avertir les secours restent les premiers réflexes à avoir.  Si vous êtes la personne indemne, c’est à vous de gérer et de garder votre calme. La panique est communicative, le calme aussi…

Pour les allergiques connus, je vous conseille définitivement d’avoir sur vous une trousse à pharmacie adaptée avec antihistaminique, corticoïde en comprimé, plus ou moins si vous avez déjà fait des oedèmes de Quincke ou des chocs anaphylactiques (si c’est le cas vous devez être au courant, pas de stress pour les autres…) une seringue d’auto-injection d’adrénaline.

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags: , , , , ,

Commentaires : 2

  1. vitaline 22 novembre 2009 - 22:30 Reply

    Excellent cet article et qui enlève bien de fausses idées.
    Moi qui ai une peur bleue des serpents, je ne sais pas si j’aurais le courage de réagir ou si je tournerais de l’oeil directement, mais en tous cas maintenant je sais ce qu’il faut faire.
    Merci

  2. Nicolas 22 novembre 2009 - 23:09 Reply

    Merci d’etre passé ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *