No Country For Old Men (Non, ce pays n'est pas pour le vieil homme)

A la frontière qui sépare le Texas du Mexique, les trafiquants de drogue ont depuis longtemps remplacé les voleurs de bétail. Lorsque Llewelyn Moss tombe sur une camionnette abandonnée, cernée de cadavres ensanglantés, il ne sait rien de ce qui a conduit à ce drame. Et quand il prend les deux millions de dollars qu’il découvre à l’intérieur du véhicule, il n’a pas la moindre idée de ce que cela va provoquer… Moss a déclenché une réaction en chaîne d’une violence inouïe que le shérif Bell, un homme vieillissant et sans illusions, ne parviendra pas à contenir…

Ce film est absolument ÉNORME !!! Musique quasi inexistante, ce qui rend l’atmosphère encore plus glauque et lourde… Tueur complètement taré (il fait VRAIMENT peur pour une fois) avec des comportements réellement ignobles… On rentre dans la psychologie profonde des personnages et on s’accroche à son siège pendant 2h.
Extrait du film le plus significatif de la tension extrême qui y règne: ICI
J’avais vraiment le souffle coupé pendant cette scène… A voir absolument !
A ce propos la traduction du titre en français (je vous rassure je l’ai vu en VO) « Non, ce pays n’est pas pour le vieil homme » me parait absolument ridicule. J’aurais plutôt traduit, « Pas de refuge pour un vieil homme » mais bon… Je l’aurais aussi interdit aux moins de 16ans et non 12 (Antoine est de mon avis) vu la violence extrême et souvent gratuite qui est divulguée sans censure (fracture ouverte du bras, coups de fusil à pompe en plein bide, massacres au machine gun et à la bombonne d’air comprimé etc)

La lecture continue :

Partagez cet article si il vous a été utile :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Tags:

Commentaires : 2

  1. caro 15 février 2008 - 22:31 Reply

    Quelle abomination ce film !!! le pire ce n’est pas les hommes qui se font tuer au pistolet à pompe, ou la fracture ouverte du coude, ou le sang qui gicle.
    Non le pire c’est la tête de ce fou, de ce psychopate !!!!!
    je ne verrai plus jamais une bombonne d’oxygène de la même façon…
    on ne sais jamais quand il va tuer, il a sa logique macabre, il joue la vie des gens à pile ou face, il…me donne la nausée ! je te jure qu’en sortant j’ai fait un malaise dans le tram ma mère peu témoigner…ce film ce fut trop pour moi.
    Les frères Cohen sont des génies…mais j’ai pas encore digéré je pense que je m’en rendrai compte plus tard…dans quatre ou cinq mois environ…

  2. Nico 17 février 2008 - 20:43 Reply

    C’est vrai que la gueule de ce gonze me filait des frissons et j’ai passé des scènes du film vissé au fond du siège. J’ai eu aussi un peu mal au bide en sortant a force de me crisper…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *